Louphole

Le grand bazar de choses qui devraient exister.

Une liste de dispositions inactuelles
Jean Miélot à sa table de copiste, Jean Le Tavernier - Photo (C) RMN-Grand Palais / Agence Bulloz
Dans l'interstice temporel séparant mes nombreux (5) déménagements au cours de l'année passée, j'ai eu l'idée avec @Psamide de faire une liste de "choses qui ne sont pas 2015". Plus que de simples choses, ce sont des qualités, au sens originel, qui se font rares et que nous souhaitions raviver pour leurs valeurs et leurs bienfaits.
Voici donc une liste de dispositions inactuelles :
  • La patience : l'appréciation de l'attente, du temps qui passe inutilement, mais aussi l'habileté à laisser au temps le temps d'agir ;
  • La sobriété : non pas celle de l'alcoolique mais celle de l'architecte, la subtilité d'une simplicité qui n'est pas simpliste ;
  • La lenteur : le rythme qui adoucit le cours des choses, la cadence associée à la patience ;
  • La paresse : le plaisir de ne rien faire et le droit qui va avec, l'oisiveté en tant qu'activité ;
  • La tendresse : l'expression d'une affection désintéressée, profonde, douce et sincère ;
  • Le laisser-faire : l'abandon des choses au flot du temps, l'acquiescement à l'absence de contrôle ;
  • La mesure : la modération dans les humeurs et les actes, la justesse dans l'estimation des excès ;
  • L'humilité : la finesse d'un effacement et d'une modestie qui ne se laissent pas percevoir ;
  • La naïveté : l'ingénuité honnête et sensible, l'interprétation dans le sens d'une sagesse naturelle ;
  • Le silence : la richesse dans le dénuement sonore, la musique de la patience et de la sobriété ;
  • Le calme : l'inclination à l'esprit serein et aux humeurs délicates et paisibles ;